Bienvenue sur le site de MIA. Vous pourrez découvrir sur ce blog diverses Minis Interviews d'Auteurs de bd (et d'artistes, essentiellement dans le domaine du graphisme). En français comme en anglais. Les but des MIA's est de présenter des artistes nouveaux ou déjà confirmés, mais aussi des sites internet, des collectifs, des fanzines, des forums et même des e-boutiques - boutiques en ligne - qui permettent d'en découvrir. Bonne visite et n'hésitez pas à me contacter et à laisser des commentaires sur les MIA's pour déposer vos avis, vos appréciations etc.

4 août 2008

Wouzit


Wouzit

Après avoir mini-interviewé Vincent et Yohan, je me tourne à présent vers Wouzit, un autre de ces jeunes talentueux auteurs très prometteurs. Son trait volontaire et simple lui offre beaucoup de possibilité au niveau de la narration. Et il sait en profiter. Publié notamment sur 30JOURSdeBD Wouzit nous dévoile un peu de son univers...

Je dois d'abord te dire que j'adore ton style graphique. Tu as en effet un style 'ligne clair' à la Hergé, Yves Chaland ou encore Lewis Trondheim. As-tu suivi une quelconque étude artistique ? Et comment as-tu développer ce trait ?

Je n'ai jamais fait d'étude artistique en rapport avec la bd. J'ai fait une seconde avec option art plastique mais à part m'ouvrir à l'art contemporain en regardant des reportages passionnant sur Claude Viallat, je n'ai appris pas beaucoup de cette formation. Plus tard j'aurais voulu intégrer une école, mais mes parents voulaient que je fasse des études dans l'optique d'avoir un boulot qui me fasse manger...Ils auraient voulu que je fasse des études de commerce...j'ai réussi à monnayer l'histoire.

Pour arriver à ce trait...Heu, bah j'ai toujours adoré dessiner. Je recopiais Mickey, puis Kid Paddle, Calvin et Hobbes, puis j'ai fait mes propres dessins, puis création d'un fanzine avec mon pote Mickey Kosmos...c'est tout bête...Je dessine environ 20 heures par semaine donc au fur et à mesure ça paye! Bien sûr je garde les yeux ouvert sur ce qui m'entoure pour y prendre mon inspiration.

Comment crées-tu une planche ? Quelles sont les différentes étapes que tu suis et comment mets-tu en dessin ton scénario ?

Ma manière de travailler est peu conventionnelle même si elle tend à le devenir. J'ai d'abord une idée de départ sur ce que je veux raconter. Bien souvent, je pars d'un fait réel que je module, accentue ou détourne pour que ce soit plus drôle... je prends ma planche (format 24x32 ou A4 c'est selon) puis je démarre, une cases en entraine une autre, j'encre soit case par case, soit a la fin. J'écris les dialogues à la fin...pas de synopsis, pas de trace écrite...aucune préparation, mis à part dans ma petite tête ou je visualise ma mise en page. J'ai malgré tout des habitudes dont je ne peux me passer. Je travaille qu'avec des crayons 4H ou 2H, impossible pour moi en HB ou2B... et j'encre à la plume avec une plume spécial Leonard cr40... Intéressant n'est-il pas? Je dessine la plupart du temps le soir entre 20h et 4H devant des films ou des imbécilités télévisuelles genre "vie ma vie"; "Karambolage"...

Je vois que tu pratiques aussi le graffiti, pourquoi ?

Je crois que j'aime la bd mais que mon réel désir serait d'être un "artiste" complet. J'aimerais faire de la sculpture, des installations, des tableaux...C'est dans cette optique que je me suis lancé maladroitement dans le graf'. J'en ai fait pendant 3 ans dans la ville de Pau et quand je partais voir des amis. Malheureusement, comme c'est une pratique interdite, et qu'on risque gros, j'ai préféré arrêté tant que je n'avais pas encore d'ennuis. Jouer au chat et à la souris ne plaisait pas plus que ça. C'était la satisfaction de voir ses petits personnages décoré les rues. Je 'taggais' uniquement les cabines de téléphone, les compteurs EDF... bref rien au particulier, ni rien de très dégradant. Mais je ne peux pas dire que j'étais doué, il m'aurais fallu plus de temps.

Quel est ton pire cauchemar en tant qu'auteur de bd ?

Mon pire cauchemar? J'y pense de temps en temps...c'est plus une peur qu'autre chose. J'ai peur d'être comme ces pauvres gens qui se présentent dans les castings de la nouvelle académie persuadés qu'ils ont une voix de diva alors qu'ils chantent comme des casseroles. J'ai peur de vivre ça, de trop croire en mes capacités et d'être un éternel déçu...un artiste maudit, ou une vieille merde, au choix.

Son Blog




3 commentaires:

shä a dit…

je découvre ce blog et j'aime le concept! très intéressant!

Russel (MIA) a dit…

Merci Shä !

Russel (MIA) a dit…

MIA éditée.