Bienvenue sur le site de MIA. Vous pourrez découvrir sur ce blog diverses Minis Interviews d'Auteurs de bd (et d'artistes, essentiellement dans le domaine du graphisme). En français comme en anglais. Les but des MIA's est de présenter des artistes nouveaux ou déjà confirmés, mais aussi des sites internet, des collectifs, des fanzines, des forums et même des e-boutiques - boutiques en ligne - qui permettent d'en découvrir. Bonne visite et n'hésitez pas à me contacter et à laisser des commentaires sur les MIA's pour déposer vos avis, vos appréciations etc.

2 sept. 2008

Evelyne Louvre-Blondeau


Evelyne Louvre-Blondeau

Découvert par l'intermédiaire du love-blog (d'Obion et de Miss Gally) et de blogBD, le blog d'Evelyne Louvre-Blondeau est tout simplement magnifique. A ne pas montrer à tout le monde, ce blog, a caratère érotique, en plus d'être très soigné, attire le lecteur-voyeur par un appat de perversité.
Des traits justes et simples et une narration 'coquine', et voilà le lecteur tout émoustiller par les ébats de notre chère blogueuse et de son mari.

Tout d'abord pourquoi avoir fait un blog, qu'espères-tu en retirer et penses-tu l'animer encore longtemps ?

J'avais déjà expérimenté plusieurs moyens d'expression : le dessin bien sûr que je pratique depuis toujours, la peinture aussi, l'écriture… J'ai même composé un opéra (mais il est resté inachevé !). Alors les blogs, ça m'a tout de suite intriguée, attirée… Au début, j'étais rebutée par le côté très technique : je déteste ça. Je déteste la technologie, surtout les nouvelles technologies. Et puis, l'attirance était trop forte, j'ai franchi le pas. Je me suis rendu compte avec satisfaction que c'était très facile (je veux dire : techniquement).
Alors, j'ai tout de suite adoré ce mode d'expression : le fait de pouvoir publier immédiatement, de pouvoir être lue même à l'autre bout du monde, de recevoir des commentaires en temps réel… J'adore !
Combien de temps je tiendrai encore ? J'en sais rien.

Evelyne Louvre-Blondeau, c'est ton véritable nom ?

Non. Mais ça ressemble à mon vrai nom.

J'ai vu que tu avais mis il y a peu une note sur ton blog concernant la critique assez dure d'un rédacteur. Tu te soucis réellement de ce genre de propos et est-ce que tu l'as mis sur ton blog par vengeance ?

Si je m'en soucie ? Ah oui ! Bien sûr que je me soucie réellement des critiques ! Mais en bien. Je veux dire : une mauvaise critique ne me gêne pas, elle m'intéresse autant qu'une bonne. J'aime bien qu'on parle de ce que je fais, même en mal, je trouve ça extraordinairement flatteur.
Mais il n'y avait aucune volonté de vengeance, ça non ! Cette critique n'était d'ailleurs pas si méchante que ça. Elle a créé une grosse polémique aussi bien sur mon blog que sur le site où elle a été publiée. J'adore la polémique ! C'est tonifiant.

Penses-tu que l'avenir des publications érotiques se fera sur le web ?

Je ne sais pas. En tout cas, je souhaite qu'il y ait davantage de BD érotique, sur le web ou sur papier. Bizarrement, c'est un domaine encore très pauvre. Sans doute parce qu'il y a quelque chose d'indécent à mélanger la BD, qui au départ était une forme pour enfants, avec des propos réservés aux adultes…
À la Fnac du trou des Halles, il y avait autrefois un (petit) rayon de BD érotique. Il a disparu à présent car grâce à des auteurs comme Sfar ou Aurélia Aurita, ou grâce à des mangas comme « Step Up Love Story », c'est dans les BD classiques que l'érotisme s'insinue à présent. Je m'en réjouis, et je souhaite que ça se développe.

Son blog


2 commentaires:

Maadiar a dit…

C'est vrai que grâce à elle je me sens moins seul.

Russel (MIA) a dit…

... au lit ?